Voici l'une des cartes qui montrent le plus clairement les méfaits d'Ophélie: c'est l'analyse par le Centre Européen de la circulation vers 5000m, et des températures vers 1500m: Ophélie passe alors au grand large de la Bretagne, mais le plus remarquable, c'est la remontée tropicale, via l'Ibérie, avec plus de 16°C vers 1500m sur une vaste zone (dont les 2/3 ouest de notre pays):

metgp_Z500_T850_Lundi16Oct2017_ana.png

Avec une telle masse d'air, on aurait eu, en été des TX quasi-caniculaire, pouvant toucher, disons, les 35°C. Ce qui fut le cas Dimanche au Portugal, où la pluie manque encore plus gravement que par ici...

Pour les prochains jours, nos chances de pluie seront bien faibles, surtout la semaine prochaine où nous devrions subir une circulation à canicule (si nous étions en été!):

metgp_Z500_T850_Mercr25Oct18_144H.png

Il n'y aura pas d'ouragan, mais c'est "Remontées tropicales via le large-Maghreb et l'Espagne, avec effet de foehn au pied des Pyrénées! ... et SEC SEC pour notre pays où Octobre nous a donné jusqu'ici, par les cumuls de "traces" de l'ordre de 1mm de pluie!

Je termine avec ce commentaire de MF:

"En revanche, le reste de l'Ile de Beauté et quasiment toute la région Provence-AlpesCôte d'Azur devraient rester au sec au moins jusqu'au week-end (toujours pas de pluie en vue, dans un contexte de sécheresse des sols qui reste à un niveau record)."

Voilà, tout est dit! ... J'ajouterais, cependant, la ituation de crise en ce qui concerne les lauriers-palmes, on en voit un peu partout qui se déssèchent...